21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 05:28

 

Dimanche dernier nous assistions au premier concert de la saison, offert par l'Association "Des orgues pour Saint-Jean-aux-Bois".

 

Comme à son habitude l'orchestre Col'Legno, avec son chef Alain Rémy et ses solistes nous offraient une prestation de haute tenue. 

 

Moins connu de nos jours, ce concert Telemann nous a fait découvrir l'un des compositeurs  allemands les plus célèbres de la période baroque et l'un des plus prolifiques. 

Telemann en l'abbatiale
Le mot de bienvenue du Président …

Le mot de bienvenue du Président …

… et de Jacques Bouteiller

… et de Jacques Bouteiller

L'arrivée de l'orchestre et de son chef.

L'arrivée de l'orchestre et de son chef.

Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale

 

Concert donné avec les solistes :

Alain Rémy, trompette et direction

Jérôme Duchemin, alto

Isabelle Rémy, violon

Thomas Soltani, continuo

Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale
Telemann en l'abbatiale

Partager cet article

Published by niddanslaverdure
commenter cet article
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 06:38

 

Dans notre article nous avons omis de vous indiquer où trouver cet ouvrage.

 

Pas chez votre libraire habituel bien sûr, il aurait quelques difficultés à vous le procurer.

 

Mais tout simplement sur Gallica B.N.F. dont voici la référence 

 

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k8516156.r=histoire+abr%C3%A9g%C3%A9e+de+sainte+euphrosine.langFR

Partager cet article

Published by niddanslaverdure
commenter cet article
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 05:40

 

Qui se soucie encore de nos jours de Sainte-Euphrosine qui pendant des siècles à fait se déplacer les foules de fidèles de Saint-Jean et des alentours ?


 

Son nom est-il seulement connu des nouveaux habitants ?


 

Et la vie de cette Sainte est-elle vraiment connue de ceux qui savent que jadis des pèlerinages lui étaient dédiés.


 

Il est bien évident que cette époque est aujourd'hui révolue et nul ne songe à la rétablir.


 

Néanmoins elle fait partie de l'histoire du village et de son abbaye et c'est à ce seul titre que nous voulons vous aider à mieux la connaître.


 

Comment ?


 

En vous reportant à un ouvrage qui ne date pas d'hier puisqu'il est de 1666, à peine le village balbutiait-il, qui retrace les premières années de cette jeune femme, le déroulement de sa vie, puis sa mort en s'attardant, devenue Sainte, sur ses reliques qui échouèrent dans l'abbaye de Saint-Jean-aux-Bois.


 

A compter du sixième discours, page 97, il n'est plus question que de Sainte-Euphrosine à Saint-Jean.


 

Cet ouvrage, de longue date épuisé, se trouve de nos jours sur Gallica Bibliothèque nationale de France où vous pouvez le consulter.

Sainte Euphrosine
Sainte Euphrosine
Sainte Euphrosine
Sainte Euphrosine
Sainte Euphrosine
Sainte Euphrosine
Sainte Euphrosine

Partager cet article

Published by niddanslaverdure
commenter cet article
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 05:30

 

Curieuses et craintives, de loin ou de près, elles se laissent prendre quelquefois en photos.

Des biches intriguées
Des biches intriguées
Des biches intriguées
Des biches intriguées
Des biches intriguées

Partager cet article

Published by niddanslaverdure
commenter cet article
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 05:34

 

Le martin-pêcheur d'Europe, oiseau de la famille des alcédinidés, est un oiseau au corps court et trapu d'environ 16 centimètres et d'un poids approximatif de 40 grammes.


 

Il possède un bec long et fin, presque tout noir chez le mâle, ce qui laisse penser que ce spécimen en est un.

 

Le martin-pêcheur

 

Ma voisine Claude en a surpris un perché au dessus des poissons de son bassin, choisissant sans doute le menu qui lui conviendrait le mieux, meilleur sans doute que celui que la Bonne Idée ou à la Fontaine Saint-Jean lui proposerait.

 

Ici, c'est un restaurant qui lui convient !


 

Merci à Claude pour ces belles photos.

Le martin-pêcheur
Le martin-pêcheur
Le martin-pêcheur
Le martin-pêcheur
Le martin-pêcheur
Le martin-pêcheur
Le martin-pêcheur
Le martin-pêcheur
Le martin-pêcheur
Le martin-pêcheur

Partager cet article

Published by niddanslaverdure
commenter cet article
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 05:28

 

On peut le vérifier par ce qui va suivre.


 

Suite de la publication des photos de notre voyage à Rouen, l'un de nos fidèle lecteur et correspondant, nous a adressé un message dans lequel il nous apprend que sa grand-mère Aurélie Boutanquoi née à Saint-Jean-aux-Bois, (nous retrouvons aisément la déclaration de sa naissance faite en 1881) a épousé le 8 juillet 1902 à Villequier (à l'époque Seine Inférieure), Raoul Louis Leclerc devenu par la suite gardien-chef du Musée de Peinture et de Céramique (Ancienne dénomination du Musée des Beaux-Arts de Rouen).


 

Notre correspondant nous précise que sa mère y vécut avant son mariage et que lui-même né et habitant dans la banlieue de Rouen jusqu'en 1957, connaît bien cette ville où il est retourné plus tard pour ses études.


 

Notre fidèle lecteur ajoute : «  Certes, le fait que des personnes de Saint-Jean visitent les lieux fréquentés jadis par une Solitaire est anecdotique mais je voulais quand même vous en faire part ».


 

Et de nous ajouter une photo de son grand-père (prise par sa mère en 1927) posant devant l'entrée du Musée sur laquelle en zoomant, on peut lire la plaque avec la dénomination de l'époque (Musée de Peinture et de Céramique).


 

Des messages de ce genre nous font plaisir car ils prouvent que le site crée des liens entre le présent et le passé de notre village.

Que le monde est petit !

 

Un grand merci à M. Etienne pour ce récit.

Nous mêmes, même endroit 87 ans plus tard

Nous mêmes, même endroit 87 ans plus tard

Partager cet article

Published by niddanslaverdure
commenter cet article
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 05:22

 

Notre visite de la ville commençait par la côte Sainte-Catherine qui offre l'un des plus beaux panoramas sur les deux rives de la ville. Malgré le temps maussade, la vue se détachait suffisament pour nous permettre de profiter du spectacle.

 

Ce lieu a attiré Claude Monet et de nombreux artistes venus y planter leur chevalet.

 

D'ici le chef de file des impressionistes a peint sa "Vue générale de Rouen" que nous avions pu admirer le matin même au musée des Beaux-Arts.

Rouen — L'après midi, visite de la ville
Rouen — L'après midi, visite de la ville
Rouen — L'après midi, visite de la ville
Rouen — L'après midi, visite de la ville
Rouen — L'après midi, visite de la ville
Rouen — L'après midi, visite de la ville

 

Redescendu en ville, le pluie ne nous a pas quitté un instant. Elle a vraiment gâché notre visite qui fut écourtée, nous empêchant par la même occasion de faire les nombreuses photos que nous aurions aimé vous présenter. 

 

 

Non, nous ne sommes pas à Cherbourg mais bien à Rouen

Non, nous ne sommes pas à Cherbourg mais bien à Rouen

Rouen — L'après midi, visite de la ville
Rouen — L'après midi, visite de la ville
A l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame de l'Assomption.

A l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame de l'Assomption.

Rouen — L'après midi, visite de la ville
Rouen — L'après midi, visite de la ville
Rouen — L'après midi, visite de la ville
Devant la Grosse Horloge.

Devant la Grosse Horloge.

Et retour sur Saint-Jean

Et retour sur Saint-Jean

Partager cet article

Published by niddanslaverdure
commenter cet article
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 05:33

 

Dimanche dernier, l'association des Arts de Saint-Jean-aux-Bois avait choisi Rouen, son musée des Beaux-Arts et la visite de la ville comme lieu de sa traditionnelle sortie.

 

Sans égards pour les lève-tard, le départ était fixé à 7 heures. Même le coq de Nicole n'avait pas encore chanté.

 

Mais pour une telle journée, il fallait bien ça !

 

Petit passage par La Brévière et Compiègne pour prendre nos amis… et en route.

Levé de soleil vu du car.

Levé de soleil vu du car.

Etienne et Michel préparant le café.

Etienne et Michel préparant le café.

En avant vers le musée.

En avant vers le musée.

Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Regroupement dans le hall.

Regroupement dans le hall.

Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Préparation pour la photo de groupe

Préparation pour la photo de groupe

Que font les retardataires ?

Que font les retardataires ?

Enfin !

Enfin !

Sous la pluie de midi.

Sous la pluie de midi.

Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts
Rouen — Le matin, le Musée des Beaux-Arts

                                                                                                                  à suivre …

Partager cet article

Published by niddanslaverdure
commenter cet article
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 05:27

 

Samedi se tenait au carrefour Saint-Jean le rendez-vous de chasse avec la pluie au menu.

Rendez-vous de chasse à courre 2014
Rendez-vous de chasse à courre 2014
Rendez-vous de chasse à courre 2014
Rendez-vous de chasse à courre 2014
Rendez-vous de chasse à courre 2014
Rendez-vous de chasse à courre 2014

Partager cet article

Published by niddanslaverdure
commenter cet article
11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 05:29

 

Automne forestier


 

                                          Au brigadier Heinold,

                               Le doyen des gardes de Compiègne.


 

Toute d'or, charmant l'œil ébloui qu'elle étonne,

Oh ! Comme la forêt est superbe en automne ! …

— Il n'en oubliera pas le parfun singulier,

Celui qui la connut, piéton ou cavalier,

Après que les oiseaux ont vendangé la sorbe ;

Quand voilant le soleil qui bientôt les absorbe,

Les brouillards du matin, sur les branches posés,

Montent des prés couverts de colchiques rosées.

Artistes, chaque instant du jour nous extasie,

Jusqu'au soir qui descend, baigné de poésie,

Laissant entendre au loin raire le cerf couru.


 

Parfois c'est un ragot qui, franchissant le ru,

Quand l'aboi des limiers fait tressaillir les aunes,

De ses coups de boutoir fouille les feuilles jaunes.

Alors c'est un spectacle animé, dangereux :

Plus d'un chien décousu jette un cri douloureux.

Mais le vautrait, vainqueur enfin, coiffe la bête ! …


 

Et l'on se passionne ; et l'on se met en tête

Des admirations pour ces coins de pays,

Pour le hameau, l'enclave et ses champs de maïs,

Le poste où le marcheur se repose et bavarde,

Et pour le vieux soldat en vareuse de garde.


 

    11 octobre 1885.

                                                     Léon Duvauchel


 

Poème publié dans La Gazette de l'Oise.
Poème publié dans La Gazette de l'Oise.

Partager cet article

Published by niddanslaverdure
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de niddanslaverdure
  • Le blog de niddanslaverdure
  • : Décrire le village de Saint Jean aux Bois dans l'Oise. Parler des curiosités de la forêt de Compiègne. Raconter des anecdotes villageoises. Tous les articles publiés dans ce blog sont extraits de livres, brochures et articles publiés par l'auteur. Ils ne peuvent être reproduit sans son accord.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog