Vente de l’ancien couvent (suite)

 

La vente a lieu en l’étude de Maître Grandmange, notaire à Compiègne.

 

Cugnières quittera vraisemblablement Saint-Jean à la suite de cette vente. En effet s’il figure encore sur le recensement de 1846, il n’apparaît plus sur celui de 1851.

Vente de l'ancien couvent (suite)

La transaction s’effectue sur la base de :

Vente de l'ancien couvent (suite)

La vente du presbytère, tel qu’il fut vendu dans sa totalité depuis la première vente le 29 brumaire an deux, sera la dernière en l’état. En 1849, la propriété fut morcellée.

 

Dans un article du 16 novembre 2011 intitulé « Le pourtour de l’église » nous abordions le sujet en ces termes : « Au mois de juillet 1846, deux entrepreneurs de Compiègne se rendent acquéreurs du bien, à la suite de quoi ils le morcellent en 23 lots plus ou moins importants qu’achètent en majorité des habitants de Saint-Jean (Une opération immobilière avant l’heure). Ces ventes seront passées les 6, 8, 9, 20, 28 mai et 6 août 1849 par-devant Maître Grandmange, notaire à Compiègne ».

Vente de l'ancien couvent (suite)

à suivre…

Retour haut de page