La vente de l’ancien presbytère en 1794

 

Le lot le plus important des biens de l’ancienne abbaye concernait la partie proprement dite de l’ancien couvent, désignée sous le nom de « l’ancien presbytère ».

 

Ce lot (n° 502) n’avait pas été mis en vente lors des précédentes adjudications de 1791 et 1792.

 

Outre les bâtiments conventuels, y compris la salle capitulaire, les terres de ce lot s’étendait dans un périmètre que l’on peut encore délimiter aujourd’hui puisque, pour l’essentiel les murs de l’ancienne abbaye subsistent encore en partie, sauf pour le côté jouxtant la rue des Plaideurs, l’ancien chemin menant de Pierrefonds à La Croix Saint-Ouen. (aussi appelé chemin de Villers-Cotterêts)

 

Ces murs bordent en partie l’actuel arboretum et l’on peut en voir le retour en direction de la rue des Plaideurs au bout de l’impasse du Couvent.

 

C’est le citoyen Comont fils de Pierrefonds qui est désigné pour faire l’expertise.

La vente de l’ancien presbytère en 1794
La vente de l’ancien presbytère en 1794

L’expertise a lieu le 9 mai suivant.

La vente de l’ancien presbytère en 1794

Le 3 prairial An II (22 mai 1794), le conseil de district prend l’arrêté suivant :

La vente de l’ancien presbytère en 1794
La vente de l’ancien presbytère en 1794

Le 3 prairial n  (22 mai 1794) est publié l’avis suivant : 

La vente de l’ancien presbytère en 1794
La vente de l’ancien presbytère en 1794

à suivre.…

Retour haut de page