La vente de l’ancien presbytère en 1794 (suite)

 

Comme écrit précédemment, c’est le 10 brumaire An 3 (31 octobre 1794) que la vente entre Jean-Baptiste Deschamps et Charles Augustin Poulletier intervint. Donc très peu de temps après l’adjudication du 29 prairial An 3 (18 juin 1794).

 

Un point nous échappe à la lecture de cette vente. Deschamps achète l’ancien presbytère 52 400 livres, tandis que la vente à Poulletier est faite sur la base de 50 000 livres. Sauf si les loyers compris dans la période allant du 18 juin au 5 novembre, auxquels il faut ajouter les 260 livres des fruits revenant à l’acquéreur, on ne s’explique pas pourquoi Deschamps aurait revendu à un prix inférieur cette propriété. Il s’agit là, vraisemblablement d’un accord les deux protagonistes dont certains éléments nous échappent.

La vente de l’ancien presbytère en 1794 (suite)
La vente de l’ancien presbytère en 1794 (suite)

Copies des divers reçus. (Archives communales)

La vente de l’ancien presbytère en 1794 (suite)
La vente de l’ancien presbytère en 1794 (suite)
La vente de l’ancien presbytère en 1794 (suite)
Retour haut de page