Baux de l’étang de Saint-Jean (2)

 

Le bail de 1729, signé chez maître Bourguignon notaire à Compiègne, qui est consenti, à Jean Censier, bûcheron, et à son épouse Antoinette Deschamps, pour une durée de neuf années, consiste en : «une petite pièce de terre actuellement en friche qui est à côté du ruisseau de la décharge de la bonde du petit étang du dit Saint Jean aux Bois et qui le long de la forêt va joindre un petit quartier de pré qui est au dessus de la séparation de la queue du grand étang du dit Saint Jean plus le dit petit quartier de pré, plus le dit petit étang du dit Saint Jean aux Bois et tout le grand étang du dit Saint Jean aux Bois».

 

Les biens loués par Jean CASTEL Prêtre Religieux et Prieur du prieuré par bail du 12 janvier 1740 aux mêmes Jean Censier et Antoinette Deschamps, sont identiques, sauf que la « petite pièce de terre actuellement en friche » est devenue entre temps « une petite pièce de terre labourable »

Baux de l'étang de Saint-Jean (2)

En 1749 les biens loués restent les mêmes. Cependant Jean Censier étant décédé entre temps, le 13 février 1748 à l’âge de 48 ans environ, le bail est établit au nom de son fils Jean, qui demeure à Compiègne, et de sa veuve Antoinette Deschamps.

 

En 1755 le bail est établi au nom de Jean Censier, fils, et de sa femme Catherine Dupont, sa mère Antoinette Deschamps restant colocataires des prieur et chanoines. S’ajoute aux biens loués par les précédents baux : « Une maison consistant en demeure deux chambres à côté cave dessous grenier dessus  avec un petit jardin séparé de la maison près l’étang ».

 

Les baux de 1766 et de 1772 sont consenti à la seule Catherine Dupont, son époux Jean Censier étant décédé entre temps. Les biens loués restent les mêmes.

 

En 1782, le 2 novembre, le bail est établi au nom d’Elizabeth Leroy, veuve de Jean Censier.

 

Pour se retrouver dans ces Jean Censier : Jean Censier, époux d’Antoinette Deschamps (baux de 1729 et 1740) ont un fils Jean. Celui-ci épouse Catherine Dupont (baux de 1749 et 1755). Ces deux derniers ont à leur tout un fils Jean. A la mort de son époux Catherine Dupont conserve les baux (1766 et 1772). Jean Censier, fils de Jean Censier et Catherine Dupont se marie le 17 juin 1776 avec Marie Elizabeth Leroy, mais il décède le 12 septembre 1780 âgé de 24 ans. C’est donc cette veuve de Jean Censier qui prend le bail de 1782. Est-ce clair ?

 

Alors continuons. Marie Elizabeth Leroy épouse en secondes noces Nicolas Boivinet le 29 avril 1783.

 

Un bail est établi le 1er novembre 1783 à ce Nicolas Boivinet.

 

Lors de la vente de l‘étang en 1791, c’est son beau-père Jean Louis Leroy, meunier, qui en est l’adjudicataire, mais au profit de son gendre. Voilà pourquoi pendant très longtemps l’ancien étang de Saint-Jean fut appelé l’étang Boivinet du nom de son premier propriétaire.

 

La vente de l’étang comprend les mêmes biens que ceux figurant sur les baux depuis 1729.

à suivre… 

Retour haut de page