Les baux du moulin

 

Le premier bail figurant aux archives date du 9 janvier 1696.

 

Il est conclu entre Jean Augier pour la communauté religieuse et François Daudequin meunier à Vaux et sa femme Antoinette Mercier.

 

Hameaux de Vaux et du Tronquoy. Autrefois dénommé Le Frestoy, Vaux et Le Tronquoy lui sont réunis en 1825. (Arrondissement de Clermont)

 

Malgré certaines difficultés à traduire la totalité de ce texte, manque de ponctuation, utilisation de termes, d’expressions et de mots, tournures de phrases qui ne sont plus utilisés de nos jours nous donnons de ce bail une traduction qui situe pour l’essentiel l’importance des biens loués. 

Les baux du moulin
Les baux du moulin

«Ce présent bail fait aux dites charges clauses et conditions moyennant la somme de deux cents livres d’argent quatre bons chapons vifs en plumes deux paires de poulets et deux cochons de lait aussi vifs»

 

(Archives départementales 2 E 30/127 – 1703-1704)

1 Comprendre certainement chéneaux

2 Les carpières existent toujours. Ce sont deux grands bassins en longueur situés dans « La Moussière ».

 

à suivre …

Retour haut de page