Les maires de Saint-Jean-aux-Bois

Les élections de 1852 (suite)

 

Le 29 août 1852, le préfet par arrêté, et en conformité de l’article 43 de la loi du 21 mars 1831, de celle du 7 juillet 1852 et du décret du Prince président de la République, sous la même date, convoque les assemblées électorales pour procéder au renouvellement intégral des conseils municipaux. Ces élections ont lieu le 12 septembre.

P.V. de ces élections 1. Registre des délibérations 1D5.

P.V. de ces élections 1. Registre des délibérations 1D5.

P.V. de ces élections 1. Registre des délibérations 1D5.

P.V. de ces élections 1. Registre des délibérations 1D5.

Le 7 octobre, le conseil municipal se réunit pour l’installation et la prestation de serment des nouveaux membres du corps municipal, élus par suite du renouvellement de 1852. En conséquence, l’ordre du tableau des conseillers est ainsi constitué, en commençant par celui qui a obtenu le plus grand nombre de suffrages.

Les maires de Saint-Jean-aux-Bois

Les 21 et 22 novembre 1852, le peuple français est convoqués pour accepter ou rejeter le projet de plébiscite suivant :

 

« Le peuple français veut le rétablissement de la dignité impériale dans la personne de Louis-Napoléon Bonaparte, avec hérédité dans sa descendance directe, légitime ou adoptive, et lui donne le droit de régler l’ordre de succession au trône dans la famille Bonaparte, ainsi qu’il est dit dans le Sénatus-consulte de ce jour ».

 

Le vote des électeurs de Saint-Jean est le suivant : Inscrits 126 – Votants 126 – Oui 126.

 

Nous connaissons la suite jusqu’à la défaite de Sedan en 1870.

à suivre…

Retour haut de page