Autres inventaires

 

En résumé les inventaires que nous rencontrons par la suite visent pour l’essentiel à protéger les intérêts des survivants, et notamment des enfants mineurs lorsqu’il en existe.


C’est le cas de l’inventaire de Jeanne Chrétien puisqu’il s’agit de garantir les enfants nés du second mariage de Louis Deschamps veuf en premières noces d’Antoinette Denis.

 

Autres inventaires 2-1

 

L’inventaire ci-dessous est plus réalisé à titre de précaution  au cas où la mère des enfants, veuve se trouverait à envisager un remariage puisqu’il est écrit en fin d’inventaire que : « Et ladite veuve a dit avoir tout déclaré et n’avoir rien tiré ni séquestré et a promis qu’en cas qu’il vienne quelque chose à sa connaissance qu’elle le fera coucher ledit inventaire et à la charge sue le dit inventaire sera passé par devant notaire ou juge des lieux quand requis en sera ».

 

C’est effectivement ce qui se passe.

 

Louis Tourneur époux de Marie Catherine Deschamps décède le 20 juin 1737. Sa veuve se remarie le 22 juin 1739 avec Jacques Perdu. Un inventaire est fait le 18 mai précédent.

 

Autres inventaires-1

 

Le dernier exemple que nous donnerons concerne un inventaire daté de 1788 donc plus tardif que les exemples précédents.

 

Les extraits que nous publions sont un peu différents des précédents dans le sens où nous voyons pour la première fois apparaître l’estimation de lopins de terre.


L’un d’un demi arpent de terre chargée en chanvre évaluée à 36 livres et 10 sols et un arpent et demi de pré pour 30 livres. (environ un quart d’hectare et trois quart d’hectare)


Si l’on compare à l’estimation faite des vaches et cochon estimés à 510 livres, la terre ne valait pas encore bien chère à Saint-Jean.

 

P1010099.jpg

Retour haut de page