1835-Construction d’un presbytère(3)

 

Le 26 mai 1835 le devis estimatif des travaux est adressé au maire. Nous n’en publions que les deux premiers feuillets afin de montrer l’importance des travaux à engager. Par contre nous montrons la totalité des plans sur lesquels le conseil est appelé à se prononcer.

 

Devis-estimatif-1e-re-page.jpgDevis-estimatif-2e-me-page.jpg

 

04-1835-Plans-du-presbyte-re-7.jpg

Plan masse du presbytère

 

3-Troisième partie Impression recto verso-26-copie-1Les plans définitifs sont terminés le 1er juillet 1835 et présentés au maire, qui à son tour, le présente au Conseil municipal le 19 juillet 1835. 

 

La forme trapézoïdale du plan masse s’explique par les dimensions du terrain récu-péré qui épousent celles de l’emplacement des anciennes Grande Rue et Place publique. (voir le plan de l’article 2).

 

Dans un premier temps, seule la partie nécessaire à l’implan-tation du presbytère fut récupérée. L’alignement du reste de la Grande Rue resta inchangé. L’alignement défini-tif, celui que nous connaissons de nos jours, ne sera réglé qu’en 1848 (Nous en reparlerons le moment venu). A l’époque, seules trois maisons existaient. Celles d’Alexandre Beaulieu (n° 6 sur le plan), de Félix et Désirée Connétable (n° 4 et 2), habitations mitoyennes comme elles le sont toujours.

 

Ces trois habitations, rénovées, sont toujours aux mêmes emplacements, ce qui explique leur fort retrait de l’alignement actuel de la rue. L’une d’elle celle d’Alexandre Beaulieu), est devenue la maison du village.

 

 

P1040672-Rue-des-Meuniers.jpg


à suivre …

Retour haut de page