Le réfectoire de l’école

Jusqu’en 1910 les écoliers qui habitaient en dehors du bourg, une trentaine environ, n’avaient d’autres solutions, pour assurer leur repas du midi, que d’apporter leur déjeuner.


Lors de la construction de l’école en 1843, rien n’avait été prévu pour que ces enfants puissent se réunir dans un lieu différent de la salle de classe, afin de prendre leur repas.


C’est pourquoi, en 1910 la municipalité, soucieuse de leur apporter un peu plus de confort décide d’entreprendre la construction d’un réfectoire.

 

P1010003.jpg


Comme le montre le plan du bâtiment, il existait entre le four communal et l’école une petite cour, que le conseil municipal se proposait de faire clore. Cet emplacement paru tout indiqué pour y implanter le réfectoire envisagé. La photographie ci-dessous qui date de 1902 nous montre l’espace vide entre l’école et le four à pain.

 

LA-MAIRIE---E-COLE-copie.jpg


Par délibération en date du 4 septembre 1910, le conseil municipal décide à l’unanimité sa construction dont la dépense, estimée par la commission communale des bâtiments se monte à 854fr15 ctes. Il vote l’imputation de cette dépense sur le budget supplémentaire de 1910.

 

P1010155.jpg

P1010161.jpg


Il demande au préfet de le dispenser d’adjudication et l’autorisation de traiter le marché de gré à gré avec l’entrepreneur qui s’offrira d’exécuter les travaux, moyennant un rabais de 10%.


Sollicité par le préfet de donner son avis sur le projet l’inspecteur d’académie, par lettre du 29 septembre 1910, l’approuve pleinement.

 

P1010154.jpg

à suivre…

Retour haut de page