Le vitrail de la Passion (4)

Le troisième médaillon, écrit André Philippe, devait originairement représenter la Résurrection. C’est en réalité l’Ascension qui y figure ; il y a eu erreur dans la transposition avec le cinquième médaillon.(Nous avons vu que cette erreur avait été rectifiée en 1945 par Grüber) Une seule scène ancienne l’accompagne : Jésus dans les Limbes. Les soldats endormis, qui occupent deux panneaux, et les Saintes Femmes au tombeau sont modernes.

 

La-Re-surrection.jpg

 

Le quatrième quadrilobe montre les deux disciples se dirigeant avec Jésus vers Emmaüs ; il est cantonné de l’apparition de Jésus à Madeleine, de Jésus au lac de Tibériade (moderne), de l’incrédulité de Thomas et du repas d’Emmaüs (moderne).

 

Je-sus-vers-Emmau-s.jpg

 

Enfin, dans le cinquième et dernier médaillon, Jésus dans une gloire elliptique soutenue par deux anges, morceau moderne, occupe la place de l’Ascension ; (Rectifié, même remarque que dessus) au-dessous les Apôtres regardent le Maître qui disparaît à leurs yeux, et au-dessus, deux anges balancent des encensoirs. Le groupe des Apôtres de gauche est moderne.


5e-me-daillon.jpg

à suivre…

4 réflexions sur “Le vitrail de la Passion (4)”

    1. Eh oui, c’est ce qui intéresse les lecteurs. Tant que le sujet n’est pas épuisé.

      Bonne journée et bises.

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page