Recensement 1794

Liberté — Égalité 

 

La Solitude

(Archives départementales 2 Lp 5063)

 

            Le sept prairial l’an second (26 mai 1794) de la République française une et indivisible, sept heures du matin, nous Laurent Gérard et Étienne Langlois demeurant à Compiègne, en vertu de la commission à nous donnée par les administrateurs de District de Compiègne en date du cinq du présent mois, nous sommes transportés en la commune de la Solitude, à l’effet de faire faire la déclaration du nombre des individus composant ladite commune, hameau et maisons en dépendants, comme aussi pour y faire le recensement des farines, bleds, seigle, orge, pois et fèves secs existants en ladite commune, où étant arrivé et parvenu au hameau de La Brévière, entré en la maison du citoyen François Tourneur agent nous y avons fait appeler les autres officiers municipaux auxquels nous avons annoncé le sujet de notre transport, et de suite exhibé de nos pouvoirs qui ont été visés par lesdits officiers, après lecture faite d’iceux, et sur notre réquisition les citoyens Jean Herlaut officier municipal et François Tourneur agent de ladite commune de la Solitude nous ont accompagné dans nos visites domiciliaires dont la première a commencée chez ledit François Tourneur lequel nous a déclaré avoir cent quatre vingt livres de farine, père et mère, quatre enfants en état de travailler, visite faite en sa maison nous n’y avons rien trouvé de plus et a signé.

                                                                                   François Tourneur

 

 

Jean Michel Tourneur, quatre-vingt-quatre livres de farine, père et mère, cinq enfants, le plus jeune âgé de 3 ans, un en état de travailler.

 

Charlemagne Niquet, sans bled ni farine, dix livres de pain, père et mère, et deux enfants en état de travailler,visite faite il ne s’est rien trouvé de plus.

 

Jean Tourneur, soixante-douze livres de bled au moulin plus quarante-cinq livres de farine, père et mère, cinq enfants, tous en état de travailler, visite faite il ne s’est point trouvé de bled.

 

Jacques Leleu, cent quatre-vingts livres de farine, père te mère, huit enfants, le plus jeune 3 ans, quatre en état de travailler, visite faite il ne s’est rien trouvé de plus.

 

Joséphine Niquet, fille et deux sœurs, trente-six livres de bled, et trente livres de farine, visite faite il ne s’est rien trouvé de plus, et a ladite Joséphine Niquet signé.

                                                                                           Joséphine Niquet

 

Jean Baptiste Deschamps, cent quinze livres de farine, père et mère, deux enfants en état de travailler.

 

Louis Langelé, deux cent cinquante livres de farine, père et mère, trois enfants, le plus jeune douze ans, tous en état de travailler.

 

La veuve François Langelé et deux enfants en état de travailler, quatre-vingts livres de farine.

 

La veuve Louis Niquet, cabaretière, Adrien Mariage garde et trois enfants en état de travailler, quarante livres de farine, et soixante-douze livres de bled, visite faite il ne s’est rien trouvé de plus, et a déclaré ne savoir signer.

 

François Bilauré, et cinq enfants le plus jeune cinq ans trois en âge de travailler, soixante-douze livres de bled, plus trente-cinq livres de farine, visite faite il ne s’est rien trouvé de plus, le père absent pour son travail.

 

Jean Louis Magnan, père et mère, un enfant en état de travailler, quatre-vingts livres de farine, visite faite il ne s’est rien trouvé de plus.

 

François Deschamps et sa femme, quinze livres de farine, visite faite il ne s’est rien trouvé de plus, le père absent pour son travail.

 

Joseph Langelez sa femme, trois enfants le plus jeune un an, soixante livres de farine, visite faite rien de plus.

 

Jean Langelé, sa femme et un enfant de deux ans, cent vingt livres de farine, visite faite il ne s’est rien trouvé de plus.

 

Louis Vivret, sa femme et quatre enfants, le plus jeune deux ans, un en état de travailler, cent vingt livres de farine.

 

François Louis Aubé, sa femme, une sœur, un enfant de plus de six ans et un parent pour la semaine seulement, cent vingt livres de farine, visite faite il ne s’est rien trouvé de plus, ladite femme a signé attendu l’incommodité du mari. F. Aubé

 

François Denis Mismacq, sa femme, six enfants, le plus jeune deux ans et demi, un en état de travailler, cent quatre-vingts livres de farine, visité rien de plus, mari absent pour travail.

 

Pierre Verrière, sa femme, la mère et un enfant de huit ans, cinquante-cinq livres de farine, point de bled.

 

La veuve Louis Langelé, et deux filles en état de travailler, cent quarante livres de farine, visite faite nous n’avons rien trouvé de plus.

 

La veuve Pierre Deschamps et sa fille en état de travailler, cent quatre-vingt-dix livres de farine, point de bled.

 

Nicolas Tourneur, sa femme, deux enfants, de 3 à 4 ans, et une domestique, cent vingt livres de farine, visite faite il ne s’est point trouvé de bled.

 

Marguerite Chuette fille seule quinze livres de farine, visite faite il ne s’est rien trouvé de plus.

 

Louis Raverdy et sa femme jardinier à Ste Périne, soixante-douze livres de bled au moulin. Visite faite il ne s’est trouvé ni bled, ni farine.

 

Louis Boutanquoi et sa femme, soixante-douze livres de bled au moulin, et cinquante livres de farine. Visite faite rien trouvé de plus.

 

Louis Jacques Tourneur, sa femme, et un enfant de 7 ans, trente livres de farine, visite faite il ne s’est point trouvé de bled.

 

Ste Périne

 

Jean Louis Tourneur, sa femme et deux enfants de 5 à 6 ans, cent huit livres de bled au moulin et soixante livres de farine.

 

Gabriel Laissen, sa femme et un enfant de en âge de travailler, trente livres de farine. Visite faite il ne s’est point trouvé de bled.

 

Jean Baptiste Connétable, sa femme et quatre enfants le plus jeune âgé de 2 ans, un en état de travailler, cent quatre-vingts livres de farine.

 

Pierre Lecocq, sa femme, et un enfant de 8 ans, quarante-cinq livres de farine visite faite il ne s’est rien trouvé de plus.

 

Nicolas Cailleux, sa femme, trois enfants le plus jeune deux ans soixante livres de farine, visite faite il ne s’est point trouvé de bled.

 

La Malassise

 

Jean Feret, sa femme, et trois enfants le plus jeune 10 ans deux en état de travailler, trente livres. Visite faite il ne s’est rien trouvé de plus.

 

Jean Thomas Feret, sa femme, deux enfants un en état de travailler et l’autre âgé de 4 ans, nouvel établissement rien.

 

Jean Cailleux, sa femme deux enfants le plus jeune 2 mois et ½ une servante, soixante livres de farine, visite faite il ne s’est rien trouvé de plus.

 

Jean Marie Labbé, sa femme, quatre enfants, le plus jeune 4 ans trois en état de travailler, et un domestique, trente-six livres de bled, et trente-cinq livres de farine, visite faite il ne s’est rien trouvé de plus. Et a signé Labbé.

 

Cour de La Solitude

 

Jean Herlaut, sa femme et un enfant en état de travailler, cent quatre-vingts livres de farine, visite faite il ne s’est rien trouvé de plus.

 

Charles Herlaut et sa femme, cent quatre-vingts livres de farine visite faite il ne s’est rien trouvé de plus.

 

La veuve Jean Deschamps, et trois enfants le plus jeune trois ans un en état de travailler, cent quatre-vingts livres de farine visite faite il ne s’est point trouvé de bled.

 

Firmin Renard instituteur, sa femme, et quatre enfants, le plus jeune 6 ans ½ deux travaillant, trente livres de farine, visite faite il ne s’est rien trouvé de plus. A signé Renard

 

Jean Baptiste Magnan, sa femme, et cinq enfants le plus jeune a un an, soixante-dix-huit livres de farine.

 

Nicolas Chuette, sa femme deux enfants en état de travailler soixante livres de farine, point de bled.

 

Pierre Boutanquoi, sa femme et un enfant âgé d’un an, quarante livres de farine, point de bled.

 

 

La veuve Laurent Verrière, et deux enfants travaillant, soixante livres de farine, sans bled.

 

Jean Levasseur, sa femme, sa mère, et quatre enfants le plus jeune quatre ans, un en état de travailler, soixante livres de farine et point de bled.

Louis Mouret, sa femme, quatre enfants le plus jeune 7 ans et deux en état de travailler, cent dix livres de farine et point de bled.

 

Nicolas Mismacq, sa femme et trois enfants, le plus jeune 20 mois, soixante livres de farine, et point de bled.

 

François Vidal, et cinq enfants le plus jeune huit ans et deux qui travaillent, quarante-six livres de farine.

 

Jean Louis Toussaint, sa femme, deux enfants le plus jeune 8 mois, cinquante livres de farine.

 

Jean Chuette, sa femme, et quatre enfants le plus jeune 7 ans, deux en état de travailler, soixante-quinze livres de farine.

 

Jean Baptiste Beaulieu, sa femme, et un enfant travaillant, cent quatre-vingt-dix livres de farine.

 

Jacques Magnan, sa femme, et quatre enfants, le plus jeune 3 ans, trois en état de travailler, soixante-quinze livres de farine.

 

Pierre Tourneur, sa femme, et six enfants le plus jeune a 5 mois et un en état de travailler, soixante-cinq livres de farine.

 

Louis Viveret, sa femme, et deux enfants de 4 à 5 ans, soixante-quinze livres de farine.

 

Jean Thomas, et sa femme, quarante livres de farine, visite faite il ne s’est rien trouvé de plus.

 

François Darchin, et sa sœur, sans bled ni farine et vingt livres de pain, sans bled ni farine.

 

Pierre Lessan et un enfant travaillant, vingt livres de pain visite faite il ne s’est rien trouvé ni bled ni farine.

 

Jean Verrière, sa femme, et un enfant de 9 mois, vingt-cinq livres de farine.

 

Jean Cuvilly, sa femme, et une domestique, deux cent quarante livres de farine, visite faite il ne s’est rien trouvé de plus.

 

La veuve Pierre Lafont et un enfant travaillant trente livres de farine.

 

Jean Louis Magnan, sa femme, son père, et un enfant de 18 mois, trente livres de farine.

 

Pierre Deschamps, sa femme et quatre enfants, le plus jeune 6 mois, et l’aïeul, trente-six livres de farine, rien de plus.

 

Jean Louis Rémy, sa femme et quatre enfants le plus jeune deux mois, quarante livres de pain.

 

La veuve Nicolas Boivinet, sa mère et trois enfants le plus jeune âgé de 2 ans un autre travaillant, un charretier et un homme de journée, trente livres de farine, il ne s’est rien trouvé de plus.

 

Louis Lallemand, et sa femme, vingt livres de farine, rien de plus.

 

Michel Desjardins, sa femme, une sœur et deux petits enfants de 3 à 6 ans, cent quarante-quatre livres de bled et cent vingt mines de farine.

 

Georges Joachim Leduc, sa femme et deux enfants le plus jeune 4 ans, deux domestiques, et un troisième sept mines de bled faisant sept cents livres et une mine d’orge, le mari détenu à Chantilly, sa femme ayant signé après visite faite. Bonvalot Leduc.

 

Marie Joseph Victoire Renard, veuve de Jean François Momacq, seule, sans bled ni farine, visite faite nous n’avons rien trouvé.

 

Jean Pierre Lefèvre, sa femme, et cinq enfants dont deux en état de travailler, vingt livres de pain, il ne s’est rien trouvé de plus après notre visite.

 

Jacques Connétable et sa femme avec un enfant travaillant, vingt livres de pain, visite faite il ne s’est rien trouvé de plus.

 

Antoine Connétable, sa femme et un enfant de 3 mois, douze livres de pain, visite faite il ne s’est rien trouvé ni bled ni farine.

 

La veuve Louis Beaulieu seule dix livres de pain, visite faite il ne s’est rien trouvé ni bled ni farine.

 

Et attendu qu’il ne s’est plus trouvé de visites à faire, nous commissaires susdits, avons clos et arrêté le présent procès-verbal après avoir vaqué jusqu’à sept heures du soir sans interruption, à l’exception d’une heure employée au repas, et ont lesdits Herlaut et Tourneur, officiers municipaux signé avec nous./.

 

 

            Herlaut officier municipal, Tourneur agent national, L. Gérard, Langlois.


Retour haut de page