L’électricité dans la commune (1)

C’est au cours des années 1933 et 1934 que Saint-Jean-aux-Bois fut relié au réseau électrique.


La « Fée électricité » comme on l’appelait à cette époque, faisait son entrée au village. Bien modeste pour ses débuts, ses habitants ne connaissaient pas encore, hormis les publicités qu’ils pouvaient voir dans les journaux, ces nombreux appareils ménagers qui peu à peu allaient envahir les habitations, la simple lampe au milieu du plafond de la cuisine d’où jaillissait la lumière constituait une petite révolution pour ces foyers de bûcherons qui composaient encore l’essentiel de la population.


Pensez donc, ne plus avoir à allumer de chandelles et lampes à pétrole, simplement tourner un interrupteur et voir clair.


Rappelons les faits.


Dès le mois d’octobre 1931, l’avant-projet de distribution publique d’énergie électrique était bouclé. En réponse à une lettre du maire en date du 16 avril 1932, l’ingénieur en chef du génie rural répondait que le dossier était actuellement soumis à l’approbation ministérielle en vue de l’allocation de la subvention.


Le ministre de l’agriculture, par lettre datée du 6 mai 1932, décide d’allouer cette subvention et en donne le montant.

 

1932-Lettre-du-ministre.jpg


Dès lors les choses se menèrent rondement. Il faut dire que cette arrivée du courant électrique dans le village n’était pas une idée nouvelle.


La guerre de 1914/1918 et les réparations dues à ses conséquences n’ont pas manqué de retarder les projets d’électrification, notamment des communes rurales, tel que cela avait envisagé par la loi du 15 juin 1906 sur les distributions d’énergie électrique et le décret d’application de ladite loi du 3 avril 1908.


Aussi, dès 1923, sollicité par un projet dressé par la compagnie électrique du nord, le préfet de l’Oise arrête que ledit projet serait soumis à une enquête dans les formes déterminées par les loi et décret susnommés.


A cet effet, le projet est déposé pendant quinze jours, du 25 avril au 9 mai 1923, à la mairie de Saint-Jean-aux-Bois, comme dans les autres communes du département concernées.


Neuf habitants viennent consulter le dossier d’enquête « pensant qu’il s’agissait d’un projet d’installation d’éclairage et se sont déclarés partisans de l’éclairage dans la commune ».


A l’issue de l’enquête, le maire de la commune fait connaître son avis :

 

1923-Avis-du-maire.jpg


« Considérant qu’aucune déclaration contraire au projet n’a été déposée, les habitants ayant au contraire exprimé leur désir de voir les lignes de distribution se rapprocher pour l’obtenir à des conditions normales,

Est d’avis,

Que l’intérêt général est de se prononcer en faveur du projet ».  


Retour haut de page