Parcourons le chemin d’Orrouy (1)

Chemin d'OrrouyDésignation au classement de 1840 :

Numéro d’ordre : 7

Nom sous lequel le chemin est communément désigné : Chemin d’Orrouy.

Point où il commence : Commence au chemin des Potiers.

Du lieu vers lequel il tend, des lieux qu’il traverse, tels que hameaux, ruisseaux guéables, ponts, etc. : Est traversé par deux ponts en pierres dans la forêt.

Du lieu où il se termine : Se termine à la route Diane, limites du terroir.

Longueur en mètres sur le territoire de la commune : 2810m.

Largeur moyenne : 6 mètres

Le conseil municipal le propose comme chemin rural.

Le sous-préfet le maintien sans le déclarer vicinal.

 

C’est le plus long chemin après celui des Plaideurs. Bien que praticable sur toute sa longueur, certaines portions de ce chemin sont loin d’avoir une largeur de six mètres et se résument à un sentier. Certains tronçons sont encombrés de restes de bois de coupes.


Rares sont ceux qui aujourd’hui connaissent ce chemin depuis sa naissance, au niveau du chemin des Potiers à La Brévière, à gauche peu après la jonction de ce dernier avec la D 332, jusqu’à son point d’arrivée à la Route de Diane, limite du territoire de la commune.


Hormis les habitants de La Brévière qui utilisent le tronçon qui va du carrefour d’Apollon à Sainte-Périne, lorsqu’ils rejoignent la route de La Croix-Saint-Ouen, ceux de Saint-Jean seront peut-être surpris et ravis de le découvrir au travers des photos qui suivent.


Des coins sauvages de la forêt restent à découvrir.

 

1-Chemin-d-Orrouy.jpg

2-Le-chemin-d-Orrouy.jpg

3-Le-chemin-d-Orrouy.jpg

4-Le-chemin-d-Orrouy.jpg

5-Le-chemin-d-Orrouy.jpg

Orrouy-7-et-8.jpg

Orrouy-9-et-10.jpg

Orrouy-11-et-12.jpg

 

à suivre


Retour haut de page