Limites du terroir et superficie de la commune

Le 27 janvier 1850, répondant à une circulaire du sous-préfet qui expose que pour la bonne administration et faciliter la correspondance, il était nécessaire qu’il y eût à la sous-préfecture un extrait du tableau des chemins et sentiers de la commune plus un plan du territoire, le conseil municipal décide à l’unanimité que ledit plan serait dressé aux frais de la commune, conformément aux instructions.

 

Si les limites de la commune restent les mêmes que celles fixées en 1833, des ajustements sont faits concernant la superficie.


Ainsi le 17 janvier 1854 la récapitulation des contenances et des revenus imposables donne pour les propriétés non bâties une superficie de 78 hectares, 96 ares, 10 ca pour la commune et 2435 hectares, 26 ares et 3 ca pour le domaine de la couronne, soit au total 2514 hectares, 22 ares et 13 ca.


Si l’on y ajoute les surfaces bâties et les cours, 2 hectares, 4 ares, 30 ca, la superficie de la commune est de 2516 hectares 26 ares et 43 ca.


Au fil du temps peu de changements interviendront concernant ces données.


Si l’on compare les deux cartes suivantes, l’une de 1833 et l’autre de nos jours, concernant le périmètre de la commune, nous nous apercevons, qu’en dehors d’une légère modification intervenue à la hauteur de La muette, les limites de la commune n’ont pas changées depuis 180 ans.


 

P1050626.jpg

 

P1050355-copie.jpg

 

Seuls quelques ajustements concernant la surface de la commune apparaissent.


La matrice cadastrale nous donne 2515 hectares en 1914. Celle qui est donnée actuellement est de 2521  hectares. 


 

Retour haut de page