Une façon originale de devenir propriétaire

Le 11 janvier 1821 le maire de Saint Jean, comme l’ensemble des maires du département, reçoit la circulaire suivante émanant de la Maison royale de Chambord.


Le Maître des requêtes, Préfet de l’Oise, à MM. Les Maires des communes du département.

Messieurs,

La maison royale de Chambord, bâtie par François 1er, sur les dessins du Primatice, avait été donnée en majorat au feu prince de Wagram.

La princesse sa veuve a obtenu l’autorisation de la mettre en vente.

L’adjudication de ce beau monument aura lieu le 5 mars prochain.

L’heureux évènement de la naissance de Mgr le Duc de Bordeaux, a suggéré à un grand nombre de bons Français, l’idée que toutes les communes du royaume lui en fissent hommage. Elle a été accueillie de toutes parts. La ville de Paris a voté 50 000 fr. Les délibérations se multiplient chaque jour, et c’est désormais, ainsi que le remarque S. Exc. Le ministre de l’intérieur, un vœu national manifesté.

Toutefois, avec la noble réserve d’un ministre, tuteur suprême et attentif des intérêts communaux, et protecteur des libertés des conseils qui les dirigent, S. Exc. Ajoute qu’un tel don ne peut être acceptable qu’autant qu’il sera spontané ; qu’il perdra tout son mérite, si l’expression n’en est pas entièrement libre ; qu’il convient donc, sans rien empêcher, d’éviter tout ce qui pourrait donner prétexte de croire que le gouvernement désire que les communes s’engagent ; qu’elles doivent consulter et leurs moyens et leur zèle ; et qu’enfin celles qui ne trouveront pas des ressources suffisantes, ne seront pas vues de moins bon œil que celles qui auront pu se livrer, sans fardeau pour les contribuables, à leurs sentiments.

Je dois donc me borner à autoriser par la présente les conseils municipaux des communes à délibérer sur cet objet, assuré de trouver dans tous ceux qui les composent une vive et généreuse affection pour l’auguste enfant de plus regrettable des princes, et une juste appréciation de ce que peut permettre ou de ce qu’ordonne de restreindre la position des communes dont ils sont les organes.

Agréez, .…

 

Fichier-Chambord_North_Face.jpeg


Le 18 février suivant, le conseil municipal se réunit et prend la délibération ci-dessous (Laissée dans sa rédaction originale).


L’an mil huit cent vingt-un, le dix-huit février, les membres du conseil municipal de la commune de St Jean aux Bois réuni au lieu ordinaire de leur séance, par convocation de M. le maire en vertu de l’otorisation de M. le préfet, en date du 10 janvier mil huit cent vingt-un, pour prendre communication de la lettre de M. le préfet de même date, qui autorise les conseils municipaux à offrire un don au nom de leur commune pour l’acquisition du domaine de Chambors.

Les susdits membres ont délibéré qu’il serait pris sur les fonds disponibles de la commune, la somme de trente francs pour servire à l’acquisition dudit domaine de Chambors sentiment heureux de pouvoir concourir au don que l’on offre à monseigneur le duc de Bordaux.

Fait et arété les jour et an susdit.“

 

Le 10 avril 1821, les maires du département sont informés, par circulaire préfectorale, du baptême de S.A.R. Monseigneur de Bordeaux.


Henri Charles Ferdinand Marie Dieudonné d’Artois, duc de Bordeaux, plus connu sous le nom de comte de Chambord, qui était né à Paris, au palais des Tuileries, le 29 septembre 1820 (à 2 heures 35 minutes du matin), et décédé à Frohsdorf (Autriche) le 24 août 1883, était un prétendant à la couronne de France. Il fut le dernier descendant français de la branche aînée de la maison de Bourbon.

 

En cliquant sur le site ci-dessous, nous vous offrons une visite du château de Chambord devenu, comme un juste retour des choses, propriété de l’Etat français le 13 avril 1930 après rachat au duc de Parme, prince Elie de Bourbon.

En 1981, le domaine est classé au patrimoine de l’UNESCO.


http://www.dailymotion.com/video/x7bxbn_visite-du-chateau-de-chambord_travel

 

Sommaire-19.jpg


4 réflexions sur “Une façon originale de devenir propriétaire”

  1. Jean-Pierre Leboeuf

    c’est toujours un réel plaisir de découvrir le blog de notre ami Robert chaque matin, merci de nous apporter cette connaissance de notre beau village. J P

    1. niddanslaverdure

      Bonjour Jean-Pierre.

      Beaucoup de visiteurs sont en effet surpris par le fait qu’un petit village comme le notre ait autant de choses à raconter. Ca vient aussi des archives dans lesquelles tout a été conservé.

      Bonne journée 

    1. niddanslaverdure

      Tu as mis le doigt dans le mille. Je n’avais pas pensé à cela. Ça se voit que c’est toi qui tient les cordons de la bourse. 

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page