Repas des Aînés

 

Repas offert par le conseil municipal aux anciens de la commune

 

P1000758Ce repas qui est aujourd’hui devenu une tradition, et qui se tient dans cette période de l’année, existe depuis 1955.

 


Le 4 décembre 1953, le maire de l’époque monsieur Champion, présente au conseil sa proposition d’organise un “Banquet des vieux”. Celle-ci n’enthousiasme pas les conseillers municipaux, certains proposant de réunir cette initiative avec l’arbre de Noël des enfants de l’école.


Il est décidé de créer un comité d’organisation composé de conseillers et de personnes du village. Celui-ci devant se réunir le 8 décembre suivant.

       

Repas des anciens01 copieDe ce comité, il ne doit pas sortir grand chose puisque le conseil municipal suivant du 23 décembre 1953, n’aborde pas la question, ni les suivants d’ailleurs.


C’est lors du conseil du 20 décembre 1954, un an plus tard, que nous revoyons cette question figurer à l’ordre du jour. Mais comme elle ne figure que dans les questions diverses elle “est reportée à une date ultérieure”.


La question revient devant le conseil lors de la séance du 20 juin 1955. Le compte rendu nous fait part d’une vive discussion entre l’adjointe, Mlle Bruiant, et le maire, celle-ci “demandant que soit fait quelques chose chaque année pour les vieux, et propose l’envoi d’un colis à chaque vieux pour le 14 juillet”. Le maire qui tient à son projet de banquet “s’exprime en termes vifs et reproche aux membres du conseil municipal de ne pas le seconder, ceux-ci lui répondant que la mendicité, même pour les vieux, ne peut se renouveler trop souvent”.

 

232 233


Pour finir, le maire décide que le banquet aura lieu au mois de septembre et il “s’engage à tout préparer. Le conseil s’incline”.


Nous ignorons dans quelles conditions et où ce banquet eu lieu, mais très tôt, dès 1958, il s’organise au château de La Brévière.


244C’est dans ce lieu qu’il se tint jusqu’en 2001, et ce pour la dernière fois, en raison de problèmes d’ordre matériel. 


En 2002, c’est à la maison du village qu’il se déroula, préparé au dernier moment par le nouveau propriétaire de la “Bonne Idée”, Michel Royer ayant vendu l’établissement.


Depuis il se tient alternativement à “La Fontaine Saint Jean” préparé par Patrick Bonnot et à la maison du village, préparé par la “Bonne Idée”.


Le « repas des anciens » a donc 57 ans cette année. D’ici peu lui aussi pourra prétendre à être invité au repas.

 

277 M. Champion

P1000759

Noms des personnes du repas des aînés 1960. 

(1) Mme Desfavries (2) Mme Contant (3) Mme Sarte (dit Penette) (4) Mlle Sarte (5) M. Pilot Henr (6) M. Sarte Marcel (7) Mme Lerouge (8) Mme Sarte mère (9) Mme Pinel Simone (10) M. Levert (11) Mme Condette (12) Mme Langelez Renée (13) Mme Bobinet (14) M. Plessier (15) Mme Thiebaut (16) M. Naquet (17) M. Cronier (18) Mme Ferron (19) Mme Jonsonn Directrice de château (20) Mme Picart Cécile (21) Mme Tourneur Marie Thérès (22) M. Léobertin Garde champêtre (23) Mme Tourneur (24) M. Durand (25) Mme Barbas Solange (26) Chanoine Coullaud (27) M. Langelez Camille (28) Mme Lecareux (29) Mme Bruyère (30) Mme Durand (31) M. le docteur Gaud Conseiller général (32) Mme Lépine (33) M. Bruyère (34) Mme Lecuyer (35) Mme Hazard (36) M. Champion (37) Mme Caziot (38) M. Daynes (39) M. Harlay Comptable du docteur Hammel (40) M. Desfavries (41) M. Jonsonn (42) M. Caziot (43) M. Tourneur Désiré (44) M. Boulanger Garde des Eaux et Forêts (45) M. Bocquillon (46) M. Masson (47) Mme Masson (48) Mme Labouré Marguerite (49) Mme Daynes Reine Marguerite.


4 réflexions sur “Repas des Aînés”

  1. Souvenir…souvenir. Avec Michèle alors Conseillère municipale, on se souvient de quelques repas des aînés au chateau de la Brévière. C’est émouvant de revoir des figures aujourd’hui disparues (
    Blotière, le maire, Jean Billoré, Chapin, Max Defosse et son épouse, Thoretton ou encore Le chanoine Coulleaud… ) S’il existe d’autres photos-témoignages, on est preneur! 

    Merci beaucoup Robert.

    1. J’ai fais comme toi. En regardant les photos, je me suis dit qu’en trente cinq ans, la majorité de ces gens sont partis et ce que je regrette le plus c’est de ne pas avoir à l’époque, recueilli
      leurs témoignages. J’avais d’autres préoccupations ne serait-ce que le boulot.

  2. J’ai vu qu’à certains repas des aînés, il y avait beaucoup plus jeunes !

    Nous n’avons pas de repas. Un colis est distribué. Et c’est au moment ds fêtes.

    Lorsque nous sommes arrivés, c’était : pâtes, sardines, sucre … Depuis, ils ont amélioré.

    1. Figures toi qu’on a rigolé avec ça au moment où j’ai pris les photos. Saint Jean ça conserve.

      Rassure toi nous n’avons pas de secrets miraculeux. Il s’agit simplement de conseillers municipaux avec leurs épouses et époux.

      Le colis c’est en plus à Noël.

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page