Le crapaud

 

N’a-t-il pas l’air paisible et inoffensif ce crapaud qui durant l’été, et encore ces derniers jours, nous rend visite à la nuit tombée. Je serai incapable de dire à quelle espèce il appartient. Pour moi c’est un crapaud tout simplement.


P1010064.JPGDepuis des années, de génération en génération, nous en avons ainsi en permanence dans le jardin. Il faut dire qu’ici n’existe pas ces redoutables pesticides dont, par ailleurs, ils sont victimes. D’autre part la nourriture est abondante. Entre les limaces, les escargots et autres vers de terre, ils n’ont que le choix. Juste en face la maison une petite mare doit convenir à leurs amours.


Au printemps il arrive d’en rencontrer de minuscules, résultat d’une récente éclosion, signe qu’ils doivent se plaire dans notre univers.


Ce ne sont pas des voisins bruyants. Le jour ils savent trouver un coin tranquille en attendant la nuit. Ils sont si discrets que rarement nous les rencontrons, sauf au hasard de nos promenades nocturnes.

 


3 réflexions sur “Le crapaud”

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page