Les rus de Saint Jean

Le ru des Planchettes prend sa source au carrefour des Sablons, traverse Saint Jean aux Bois et va se jeter dans l’Oise près de la commune de La Croix Saint Ouen après un parcours sinueux de 14 882 mètres à travers la forêt.


31Le ru de Saint Nicolas qui, venant de Saint Nicolas de Courson traverse fait sa jonction dans le village avec le ru des Planchettes.


Venant de Vaudrampont le ru de La Brévière alimente un marécage qui précède l’étang de Sainte Périne, traverse le hameau de La Brévière, après lequel il rejoint la rive gauche du ru des Planchettes.


43Autrefois, le ru de St Nicolas et le ru des Planchettes formaient devant la partie qui s’étend de la porte fortifiée à la jonction de la rue des Plaideurs avec la route du Parquet, une étendue d’eau d’une superficie de 24 ares et de 12 mètres dans sa plus grande largeur. Ce petit étang était bordé d’arbres.


Cette réserve d’eau servait à actionner la roue du moulin à farine qui se trouvait à cet endroit.


En 1895 il fut comblé, puis divisé en quinze parcelles mises en adjudication le 30 août 1896. Ce sont ces jardinets attenants à chaque maison comprise entre la rue des Abbesses et la rue des Plaideurs que l’on voit aujourd’hui.

 

 

 

Pour voir les rus de Saint Jean cliquez sur l’album photos colonne à droite

Pour lire l’album ne pas cliquer sur “Lancer le diaporama” mais sur la première photo, puis sur la loupe

pour agrandissement, et faire avancer ou reculer les photos à l’aide des flèches gauche ou droite

du clavier de l’ordinateur.


2 réflexions sur “Les rus de Saint Jean”

    1. Mais tu as raison, c’est fait pour être lu et relu, peu importe le sens de la visite, on s’y retrouve toujours.

      ReReBisous.

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page