Mort programmée

P1010016Ces champignons sur ce hêtre signifie pour lui, sinon une mort prochaine, du moins une mort certaine.


Rongé par la maladie, il s’écroulera un jour, frappé par cette mort inexorable qui l’attend.


Ce champignon que l’on appelle amadouvier est un redoutable parasite pour l’arbre.


Par contre il fut utilisé par l’homme depuis des millénaires, comme en médecine pour ses vertus cicatrisantes. Coupé en fines lamelles, il eut de nombreuses utilisations au cours des siècles.

P1010024.JPG

Réduit en poudre sèche, le contact d’une étincelle suffit à créer un point incandescent. En attisant ce point il est possible d’embraser une autre matière inflammable.


C’est ce principe qui était utilisé autrefois par les fumeurs avec leurs briquets d’amadou.


A St Jean il y eu entre 1857 et 1867 un “fabricant d’amadou”, Thomas Meunier. On l’appelait “l’amadoueur”

 

P1010017       P1010026 - copie    

5 réflexions sur “Mort programmée”

  1. Sur internet vous trouverez de nombreuses informations sur l’amadouvier et sur le briquet. Je n’ai volontairement pas développé ici. Ce n’était pas le but de l’article. Seulement soulever la
    question avec un exemple. 

    Amicalement. Bonsoir.

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page