Le Gros Chêne de St Jean

Le chêne de Saint Jean : essence “Chêne sessile”


Appelé aussi “Le gros chêne” cet arbre dont on dit qu’il aurait huit siècles d’existence se trouve à 800 mètres au nord du village, près du carrefour du Bocquet Colin. On s’y rend facilement par un petit chemin qui serpente à travers la forêt. Impossible de se tromper, des panneaux vous indiquent comment vous y rendre.


35Ses dimensions sont impressionnantes et le situent parmi les arbres les plus remarquables de France. Circonférence à 0m.50 du sol : 7m.87, à 1m. : 7 m., diamètre à 1m.30 du sol : 2m.45, hauteur : 25 m. C’est le plus vieux chêne de la forêt de Compiègne et un des plus vieux arbres des forêts françaises. Classé un temps au quatorzième rang dans le classement général.


Le poids des ans qui pèsent sur lui fait que durant le siècle écoulé ses branches l’ont abandonné les unes après les autres. Au mois de mai 2002 un expert conseil de l’O.N.F. avait examiné l’arbre et concluait à un risque de rupture au niveau du bas tronc (0 à 3 mètres). C’est ce qui vient de se produire fin mai. La branche du bas tronc, à trois mètres du sol, n’a pas supporté plus longtemps ce poids des ans. De la taille d’un beau chêne, elle choit aujourd’hui tristement à son pied. Cependant il manifeste encore une certaine vigueur, car de son fût jaillit au sommet une tête bien verte.


Mais son tronc reste bien malade, par endroit la partie vivante n’existe plus.


Il n’en reste pas moins un lieu où l’on se rend et depuis cet accident les nombreux visiteurs semblent lui marquer une certaine sollicitude.

 

 

Pour voir le Gros Chêne cliquez sur l’album photos colonne à droite

Pour lire l’album ne pas cliquer sur “Lancer le diaporama” mais sur la première photo, puis sur la loupe

pour agrandissement, et faire avancer ou reculer les photos à l’aide des flèches gauche ou droite

du clavier de l’ordinateur.

 

 

8 réflexions sur “Le Gros Chêne de St Jean”

    1. Pour avoir les meilleures explications, bien supérieures aux miennes, le plus simple est d’aller sur le site de l’O.N.F.

  1. Je connais ce chêne depuis mon enfance et je suis bien désolée pour ce vieil arbre que j’ai revu dimanche dernier avec sa branche tombée; par contre j’ai vu un autre arbre mort de belle taille ;
    avez-vous connaissance de cet autre arbre pas très loin du gros chêne ? est-il mort depuis longtemps ? je l’ai pris en photo car il est malgré tout beau !

    Voilà j’attends un éclaircissement si possible

    Cordialement 

    Isaka

     

    1. niddanslaverdure

      Depuis un an que cette branche est tombée tout est resté en l’état. La tête est encore verte, mais comme le bas du tronc est bien malade, il est à craindre qu’il tombe un jour par très grand
      vent.

      J’ai parlé du chêne que vous cité dans un article récent. “Le vieux chêne – Dagobert et saint Eloi” le 17 mai. Il est mort depuis pas mal de temps mais reste debout et fier.

      Bonne journée.

  2. FrançoisCarbonel

    Bonjour. De passage dans la région fin mai dernier – un très beau week-end ensoleillé -, j’ai eu l’occasion d’aller admirer ce très vieux chêne, très haut, très gros et très
    impressionnant. Il est encore bien vert malgré son grand âge: le sol à son pied est jonché de glands germés. J’ai prélevé l’un de ces bébés, avec sa racine, et je l’ai rapporté chez moi en
    Seine-et-Marne bien emballé dans un coton humide. Je l’ai replanté dans un pot avec un peu de bonne terre de Brie mélangée à du terreau et je crois bien qu’il a repris sa croissance. Voilà, je me
    dis qu’il doit y avoir ici ou là, comme chez moi à Ozoir-la-Ferrière, des rejetons de cet arbre âgé de plus de 750 ans, selon le panneau d’information installé près de lui. Si le
    mien continue à pousser, je vous donnerai des nouvelles de temps en temps, avec des photos!

    1. niddanslaverdure

      C’est une très bonne initiative que vous avez eu là et je vous en remercie. Un enfant du chêne de Saint-Jean à Ozoir-la-Ferrière ce n’est pas banal. Je me ferai un plaisir d’informer nos lecteurs
      en leur montrant les photos que vous nous enverrez, accompagnées de vos commentaires.

      Bien cordialement.

      Robert Labille

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page