Le chas de l’aiguille

P1010142 P1010143Le chas de l’aiguille


Quelle couturière n’a pas un jour pesté, nettoyé et ajusté ses lunettes, resuçoté son fil qui s’obstine à ne pas passer dans ce trou d’aiguille qu’on appelle « le chas ».


Que de temps perdu à viser ce trou qui devient de plus en plus petit alors que l’on s’efforce de passer le fil qui lui devient de plus en plus gros. Lui, qui fait le gros dos dès qu’il butte sur cette aiguille, alors que pour le narguer elle, fait la fine bouche.


P1010144.JPGAlors que là, oh merveille, avec un chas pareil, on passe tout du premier coup, même le bras.


Que dame nature sait bien faire les choses.


A toutes qui chercher l’aiguille parfaite, je peux vous indiquer où ce chas merveilleux se trouve. Vous n’aurez aucun mal à le trouver, je peux vous assurer que cette aiguille n’est pas cachée dans une meule de foin.

 

 

 

 


2 réflexions sur “Le chas de l’aiguille”

  1. N’aies crainte je connais je peux t’y mener. Mais tu me permets à cette occasion, et c’est valable pour tout le monde, de faire une remarque. Eviter de partir en forêt sans carte. C’est plus
    prudent. Sauf pour les fouineurs de mon espèces.

    Nicolas

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page