Le chêne et le hêtre

 

Le Chêne et le hêtre


Ils étaient nés ensemble voilà plus d’un siècle.

 

P1010001           P1010004   

 

L’un d’un gland l’autre d’une faîne. Qu’importe s’ils n’étaient pas de la même famille. Ils avaient grandi côte à côte et avaient décidé de ne plus se quitter, en amis fidèles qu’ils étaient devenus.

Le temps faisant, se sentant si bien ensemble, ils s’étaient enlacés. Leurs troncs épousant réciproquement les formes de l’un et de l’autre.


P1010007 P1010009Leurs branches formant un houppier commun.

Leur amour fraternel dura le temps que dure une vie. L’un deux, le chêne, hélas mourut.

Depuis le hêtre le soutient ne voulant pas laisser chuter son ami de toujours.

Pour lui une façon de montrer au monde qu’une amitié n’est pas vaine quand elle est partagée et sincère.

 

P1010013On peut les voir, discrets, à droite du chemin qui mène au gros chêne de St Jean à une cinquantaine de mètres dans le sous-bois.

 


2 réflexions sur “Le chêne et le hêtre”

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page