Les registres de présence dans les écoles

 

Mardi 7 octobre 1879 — Echo de l’Oise

 

Dans le numéro de ce jour de 1879 nous lisons cet article :

Les registres de présence dans les écoles

Les registres d’appel et de présence étaient depuis longtemps une obligation que l’instituteur se devait d’exécuter chaque jour.

 

Les premiers registres trouvés dans les archives de la commune remontent à l’année scolaire 1857/1858. Nous donnons ci-dessous un extrait de celui-ci.

Les registres de présence dans les écoles
Les registres de présence dans les écoles
Les registres de présence dans les écoles
Les registres de présence dans les écoles

Il est intéressant d’y retrouver les noms de toutes ces familles qui composaient alors le village et ses hameaux. En ce mois de novembre 1857 ce ne sont pas moins de 61 élèves qui fréquentent l’école communale, des plus petits aux plus grands. L’instituteur avait fort à faire avec cette ribambelle d’enfants qui s’entassaient dans une seule pièce.

 

Vous remarquerez aussi que l’école n’était pas gratuite. La colonne « Payants » étant cochée pour la plupart des élèves. Les gratuits étaient très restreints et concernaient des familles vraiment indigentes, comparées aux autres qui pourtant n’étaient pas fortunées.

 

La commune conserve dans ses archives les registres d’appel journalier, de compositions et de notes mensuelles des années suivantes : de 1857 à 1860 ; manque 1861 ; 1862 à 1865 ; manque 1866 ; 1867 ; manque 1868 ; 1869-1870 — 1870-1871 ; 1871 à 1873 ; manque 1874 ; 1875 ; manque 1876 ; 1877.

 

Ainsi que les registres d’appel et de présence des années suivantes : 1877 et 1878 ; 1879-1880 ; manque 1880-1881 — 1881-1882 et 1882-1883 ;  1883-1884 à 1886-1887 ; manque 1887-1888 ; 1888-1889 et 1889-1890 ; manque 1890-1891 à 1892-1893 ; 1893-1894 à 1899-1900 ; manque 1900-1901 à 1903-1904 ; 1904-1905 et 1905-1906 ; manque 1906-1907 ; 1907-1908 à 1909-1910 ; manque 1910-1911 à 1912-1913 ; 1913-1914 à 1915-1916.

Filed under: Histoire de Saint-Jean